m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL

Documents  ORGANISME DE QUARANTAINE | enregistrements trouvés : 7

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

LALLEMAND (M)

AGRICULTEUR PROVENCAL (L') - 14/01/2022 n° 1967 : p. 12

"Actif depuis 2014 en Israël et en Jordanie, puis détecté quelques années plus tard en Europe, le virus de la tomate ToBRFV est considéré sur le continent comme un virus de quarantaine depuis trois ans [en 2022]. Très impactant au nord, particulièrement aux Pays-Bas, la France semble quant à elle épargnée. Mais pour combien de temps."

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

MATHIEU HURTIGER (V), WEYDERT (C), WESTERCAMP (P), (et al.)

PHYTOMA - LA DEFENSE DES VEGETAUX - 01/2022 n° 749-750 : p. 25-29

"Un traitement au froid permet de garantir la mortalité de la mouche méditerranéenne Ceratitis capitata lors de la conservation des pommes en station fruitière. De quoi satisfaire aux exigences à l'exportation."

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
H

SWAMY (P), PROBST (C), GROVE (G)

GOOD FRUIT GROWER (THE) - 15/01/2020 , vol. 71 n° 2 : p. 20-23

Les cerises produites dans le Nord-Ouest des États-Unis et destinées à l’export doivent être indemnes de l’oïdium, causé par Podosphaera clandestina. Pour assurer la qualité sanitaire des fruits, une étude menée au sein de l’Université de l’État de Washington a permis d'évaluer l’efficacité de différents traitements post récolte pour lutter contre ce pathogène : hydrocooling lors de l’arrivée à la station de conditionnement, fumigation à base de bromure de méthyle selon les protocoles définis par le pays importateur, passage dans une solution froide chlorée avant l’emballage, conservation au froid pendant 1 semaine. La présence de conidies a été mesurée à l’aide de la PCR à chaque étape : récolte, hydrocooling, fumigation, lavage/emballage, après l’entreposage. Après la fumigation seulement 0,06% des conidies était viables, mais elles ne permettaient pas au champignon de se multiplier.
Les cerises produites dans le Nord-Ouest des États-Unis et destinées à l’export doivent être indemnes de l’oïdium, causé par Podosphaera clandestina. Pour assurer la qualité sanitaire des fruits, une étude menée au sein de l’Université de l’État de Washington a permis d'évaluer l’efficacité de différents traitements post récolte pour lutter contre ce pathogène : hydrocooling lors de l’arrivée à la station de conditionnement, fumigation à base de ...

Accessible en ligne : https://www.goodfruit.com/good-to-know-risk-reduction-proven/

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

ZAMBUJO (C)

VAUCLUSE AGRICOLE - 05/10/2018 n° 2621 : p. 20

"Le grand export impose la mise en place d'un traitement au froid pour lutter contre la mouche méditerranéenne. Mais le CTIFL vient de démontrer qu'un stockage en frigo, pendant 18 jours à une température inférieure à 2,2°C, permettait d'éliminer le risque de ceratite."

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

LIU (Y B)

POSTHARVEST BIOLOGY AND TECHNOLOGY - 2013 , vol. 86 : P. 113-117

La cochenille farineuse de la vigne (Pseudococcus maritimus) est un organisme de quarantaine pour les raisins de table californiens destinés à l’exportation. Etude pour évaluer l’efficacité du stockage en atmosphère ULO (à très faible teneur en oxygène) seul ou en combinaison avec une teneur en CO2 de 50 % pour lutter contre ce ravageur.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

LUCCHI (P), BENEDETTINI(G), GUERMANDI(M), FAEDI (W), TURCI (P)

FRUTTICOLTURA - 2004 n° 4 : P. 15-19

Point sur le schéma italien de certification de plants de fraisiers réorganisé en 2003 et la production de plants certifiés en Emilie-Romagne.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

VAN SCHINGEN (J C)

FRUIT BELGE (LE) - 2003 n° 506 : P. 192-195

Inventaire des organismes de quarantaine sur plants de fraisiers, réglementation relative à ces organismes et actions qui pourraient être mises en place afin de minimiser le risque de leur introduction dans les exploitations belges.

Z