m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL

Documents  SAUTEREAU (N) | enregistrements trouvés : 12

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

SAUTEREAU (N), PETITGENET (M)

ECONOMIE RURALE - 2014 n° 339-340 : P. 145-163

"Si l'on reconnaît l'aspect multidimensionnel de l'agriculture biologique (AB), qui cherche à concilier les valeurs et les principes dont elle est porteuse (santé, ecologie, équité et soin) avec un certain niveau de productivité, l'approche des performances de l'AB devrait être transversale, ce qui représente un des enjeux de ce travail. Les auteures s'intéressent aux effets des conversions en étudiant l'évolution des pratiques agronomiques, sociales, économiques, à partir d'entretiens chez 30 arboriculteurs en Provence Alpes Côte d'Azur - 10 en conventionnel, 10 en conversion et 10 en AB. Les auteures ont réalisé une évaluation multi-critères comparée des systèmes en termes de production, de commercialisation et d'organisation du travail. Elles mettent en évidence des propriétés des systèmes en AB telles que la recherche d'une certaine autonomie, essentiellement via la diversité, en lien avec les principes de l'AB, visant ainsi une forme de cohérence dans l'acte productif."
"Si l'on reconnaît l'aspect multidimensionnel de l'agriculture biologique (AB), qui cherche à concilier les valeurs et les principes dont elle est porteuse (santé, ecologie, équité et soin) avec un certain niveau de productivité, l'approche des performances de l'AB devrait être transversale, ce qui représente un des enjeux de ce travail. Les auteures s'intéressent aux effets des conversions en étudiant l'évolution des pratiques agronomiques, ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

NAVARRETE (N), BELLON (S), GENIAUX (G), LAMINE (C), PENVERN (S), SAUTEREAU (N), TCHAMITCHIAN (M)

COURRIER DE L'ENVIRONNEMENT DE L'INRA (LE) - 2012 n° 62 : P. 57-70

Trois thèmes sont développés dans cet article : les performances que doivent envisager les nouveaux systèmes écologisés, les moyens d'action et les leviers à mobiliser pour les concevoir, et les dispositifs d'acteurs dans lesquels s'insère la recherche de nouveaux systèmes.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

SAUTEREAU (N), PENVERN (S), PETITGENET (M), BELLON (S), FAURIEL (J)

FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR - 2011 n° 307 : P. 34-36

L'agriculture biologique est de plus en plus reconnue comme prototype d'agriculture durable car elle combine de multiples performances. Toutefois des tensions apparaissent entre certaines de ces performances. Une équipe de l'unité Eco-développement d'Avignon explore ces tensions en arboriculture fruitière.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

REYNAUD (C), SAUTEREAU (N)

ARBORICULTURE FRUITIERE (L') - 2007 n° 615-616 : P. 39-42

Depuis 1997, une parcelle de raisin de table est conduite en AB afin d'étudier la faisabilité et les éventuels verrous techniques de ce mode de culture, en comparaison avec une parcelle conduite en agriculture raisonnée. Synthèse des résultats phytosanitaires obtenus.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

SAUTEREAU (N), CHOVELON (M)

FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR - 1999 n° 176 : P. 46-47

Grâce à une expérimentation menée dans le Vaucluse, on a pu définir la meilleure stratégie d'irrigation du Muscat de Hambourg permettant une production de qualité.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

CHOVELON (M), SAUTEREAU (N)

ARBORICULTURE FRUITIERE (L') - 1999 n° 526 : P. 19-23

Effet de plusieurs modalités d'irrigation du raisin de table sur la production et la qualité du produit récolté.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

LEDOUX (F), SAUTEREAU (N), BRIEUGNE (A)

ARBORICULTURE FRUITIERE (L') - 1997 n° 507 : P. 31-36

Etude quantitative de chantiers de récolte (rendement des cueilleurs avec différents matériels et différentes organisations de personnel), et étude qualitative (comparaison de deux systèmes d'organisation -pose directe et caisse autovidante- sur la qualité des pommes). L'étude permet de confirmer les avantages de la pose directe, tant sur le plan quantitatif que qualitatif, même cela implique la restructuration complète du chantier.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

LEDOUX (F), SAUTEREAU (N), BRIEUGNE (A), (et al.)

FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR - 1997 n° 155 : P. 52-53

Un encadrement dans les chantiers de récolte est nécessaire afin d'optimiser l'organisation, le rendement des cueilleurs et la qualité du produit.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

LEDOUX (F), SAUTEREAU (N), BRIGUGNE (A), (et al.)

FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR - 1997 n° 155 : P. 54-57

Les meurtrissures existent avant récolte. La cueillette en elle-même n'abîme pas les fruits, mais le remplissage des pallox est une opération traumatisante. Les auteurs comparent divers systèmes de récolte.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

SAUTEREAU (N), BENOIT (M)

FR/MAAF - 2016 : 136 P.

La question de « la » bio et de ses « évaluations », est un sujet éminemment politique, et un objet de controverses. La thématique des bénéfices pour la société de la production biologique est récurrente : il s’agit des externalités positives (ou aménités) de l’AB. Il y a externalité lorsque l’activité de production d’un agent a une influence sur le bien&‚08;être d’un autre sans qu'aucun ne reçoive ou ne paye une compensation pour cet effet. Pour analyser les bénéfices de l’AB par rapport à l’agriculture conventionnelle, les auteurs ont étudié dans un premier temps les niveaux impacts environnementaux et les niveaux de services supplémentaires fournis, puis ils ont analysé les externalités en termes de santé. Enfin ils ont terminé par le volet socioéconomique. Dans chacune des rubriques, il a été procédé à la quantification des impacts, puis aux chiffrages économiques, lorsque des références existent.
La question de « la » bio et de ses « évaluations », est un sujet éminemment politique, et un objet de controverses. La thématique des bénéfices pour la société de la production biologique est récurrente : il s’agit des externalités positives (ou aménités) de l’AB. Il y a externalité lorsque l’activité de production d’un agent a une influence sur le bien&‚08;être d’un autre sans qu'aucun ne reçoive ou ne paye une compensation pour cet effet. ...

Z