m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL

Documents  MONTEILS (G) | enregistrements trouvés : 29

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

COUREAU (C), WESTERCAMP (P), MATHIEU HURTIGER (V), BONY (P), LUROL (S), TESSIER (C), MONTEILS (G)

INFOS CTIFL - Mai 2022 n° 381 : p. 36-42

Depuis une vingtaine d’années, le réseau national conservation (CEFEL et CTIFL de Saint Rémy de Provence et de La Morinière) étudie la thermothérapie comme moyen de lutte contre les pourritures de conservation sur pommes. Un traitement dans les 48 heures après récolte à 48/49 °C durant 2 à 3 minutes a démontré son efficacité pour lutter contre les gloeosporioses (Neofabraea alba et Colletotrichum spp.), le phytophthora et le développement de la fumagine en cours de stockage. Des outils industriels sont aujourd’hui disponibles pour les professionnels, soit par trempage, soit par douchage des palox. Les débits de traitement vont de 5 à 12 tonnes par heure. Sur certaines variétés et certains lots, de la phytotoxicité sur l’épiderme des pommes est notée très rapidement après traitement, parfois sous forme de taches lenticellaires différentes des brûlures observées dans le passé. Les expérimentations se poursuivent pour comprendre l’origine de ces désordres qui n’étaient pas apparus dans les essais menés en laboratoire.
Depuis une vingtaine d’années, le réseau national conservation (CEFEL et CTIFL de Saint Rémy de Provence et de La Morinière) étudie la thermothérapie comme moyen de lutte contre les pourritures de conservation sur pommes. Un traitement dans les 48 heures après récolte à 48/49 °C durant 2 à 3 minutes a démontré son efficacité pour lutter contre les gloeosporioses (Neofabraea alba et Colletotrichum spp.), le phytophthora et le développement de la ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

WESTERCAMP (P), MONTEILS (G)

FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR - 2022 n° 423 : p. 34-35

"Un refroidissement progressif et une mise en atmosphère contrôlée différée jusqu'en décembre-janvier accélèrent la régression des symptômes de vitrescence, d'après des résultats d'essais du Cefel réalisés sur Fuji."

Accessible en ligne : https://www.reussir.fr/fruits-legumes/pomme-limiter-la-vitrescence-en-conservation?

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

WESTERCAMP (P), MONTEILS (G)

INFOS CTIFL - Mai 2021 n° 371 : p. 55-59

L’évolution de la vitrescence de la variété Fuji en conservation et le risque d’apparition de brunissement interne selon l’itinéraire post-récolte ont été étudiés au Cefel sur les récoltes 2014 à 2018. Ces cinq années d’essai ont montré une régression importante des symptômes en avril-mai pour la plupart des itinéraires comparés. Un refroidissement progressif et une mise en atmosphère contrôlée différée jusqu’en décembre-janvier ont permis d’accélérer la résorption des plages vitreuses, y compris dans le cas d’une application de 1-MCP (SmartFreshTM), tandis qu’une mise en atmosphère contrôlée directe à 1°C dans les jours suivant la récolte bloque en partie ce phénomène de régression.
L’évolution de la vitrescence de la variété Fuji en conservation et le risque d’apparition de brunissement interne selon l’itinéraire post-récolte ont été étudiés au Cefel sur les récoltes 2014 à 2018. Ces cinq années d’essai ont montré une régression importante des symptômes en avril-mai pour la plupart des itinéraires comparés. Un refroidissement progressif et une mise en atmosphère contrôlée différée jusqu’en décembre-janvier ont permis ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

WESTERCAMP (P), MONTEILS (G)

INFOS CTIFL - Juillet-août 2017 n° 333 : p. 50-53

La nouvelle variété de prune Grenadine(cov) a fait l’objet d’essais de conservation au Cefel depuis 2014. Un stockage en froid normal permet de ralentir l’évolution des fruits et notamment la perte de fermeté, mais celle-ci chute rapidement après retour à température ambiante pour des durées de conservation supérieures à 3-4 semaines ; on observe également une dégradation de la texture de la chair, une perte de jutosité importante, et l’apparition de vitrescence dans certains lots au-delà de 6-7 semaines de stockage, accentuée par des récoltes trop précoces. Le traitement au 1-MCP (SmartFreshSM) permet d’enrayer cette dégradation de la chair et de maintenir la fermeté, tandis que l’atmosphère contrôlée aurait un effet plus limité.
La nouvelle variété de prune Grenadine(cov) a fait l’objet d’essais de conservation au Cefel depuis 2014. Un stockage en froid normal permet de ralentir l’évolution des fruits et notamment la perte de fermeté, mais celle-ci chute rapidement après retour à température ambiante pour des durées de conservation supérieures à 3-4 semaines ; on observe également une dégradation de la texture de la chair, une perte de jutosité importante, et l...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

MATHIEU HURTIGER (V), BONY (P), LANDRY (P), COUREAU (C), TESSIER (C), WESTERCAMP (P), MONTEILS (G)

ARBORICULTURE FRUITIERE (L') - 2014 n° HS 21 12-2014 : P. 16-18

Point sur la conservation d'Ariane.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

WESTERCAMP (P), MONTEILS (G)

INFOS CTIFL - 2014 n° 306 : P. 27-34

Le programme post-récolte Ctifl/Cefel sur les nouvelles variétés de prunes américano-japonaises répond à deux objectifs : la détermination de la date de récolte optimale et l’amélioration de la conservation par des techniques permettant de maintenir la fermeté des fruits et de limiter le brunissement interne. En effet, ces variétés sont pour la plupart sensibles au brunissement de la chair qui apparaît après quelques semaines de conservation en chambre froide et s’accentue après sortie à température ambiante, ce qui limite donc leur potentiel de stockage. Des essais ont montré qu’une récolte trop précoce augmente le risque de brunissement interne. À l’inverse, certaines techniques comme l’atmosphère contrôlée et l’application de 1-MCP (SmartFreshSM) permettent de limiter ce phénomène tout en favorisant le maintien de la fermeté des fruits.
Le programme post-récolte Ctifl/Cefel sur les nouvelles variétés de prunes américano-japonaises répond à deux objectifs : la détermination de la date de récolte optimale et l’amélioration de la conservation par des techniques permettant de maintenir la fermeté des fruits et de limiter le brunissement interne. En effet, ces variétés sont pour la plupart sensibles au brunissement de la chair qui apparaît après quelques semaines de conservation en ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

WESTERCAMP (P), MONTEILS (G)

FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR - 2014 n° 343 : P. 40-41

Des techniques de conservation sont testées depuis le début des années 2000 sur les nouvelles variétés de prunes américano-japonaises.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

MATHIEU HURTIGER (V), BONY (P), AUBERT (C), VAYSSE (P), COUREAU (C), TESSIER (C), WESTERCAMP (P), MONTEILS (G)

INFOS CTIFL - 2014 n° 304 : P. 33-40

L’étude présentée a été menée durant trois années dans le cadre d’un projet Casdar concernant l’évaluation et la mise au point de méthodes alternatives aux traitements chimiques après récolte permettant de lutter contre l’échaudure de prématurité des pommes sans dégradation de la qualité. Ce projet a été conduit par le Ctifl avec la collaboration de huit partenaires. Un premier article ayant été publié sur l’impact des méthodes de conservation par rapport à l’échaudure de prématurité, il s’agit ici de faire le bilan des travaux au regard de l’impact sur la qualité des fruits au sens large : tenue du fruit, qualité gustative, aromatique et nutritionnelle.
L’étude présentée a été menée durant trois années dans le cadre d’un projet Casdar concernant l’évaluation et la mise au point de méthodes alternatives aux traitements chimiques après récolte permettant de lutter contre l’échaudure de prématurité des pommes sans dégradation de la qualité. Ce projet a été conduit par le Ctifl avec la collaboration de huit partenaires. Un premier article ayant été publié sur l’impact des méthodes de conservation ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

COUREAU (C), TESSIER (C), BONY (P), LANDRY (P), WESTERCAMP (P), MONTEILS (G), MATHIEU HURTIGER (V)

INFOS CTIFL - 2013 n° 297 : P. 31-37

Durant trois ans, dans le cadre d’un projet soutenu par le Casdar, une étude en réseau (réseau national conservation coordonné par le Ctifl et avec le Cefel, La Morinière, et avec différentes sociétés privées et des stations fruitières) a été réalisée concernant les nouvelles techniques de conservation pour lutter contre l’échaudure de prématurité (modèle Granny Smith).

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Filtrer

Auteur
Collation
Date de parution
Type
Mots-clés

Z