m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL

Documents  FR/ANSES | enregistrements trouvés : 50

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

AGRICULTEUR PROVENCAL (L') - 12/08/2022 n° 1997 : p. 8

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

FONTAINE (K), FOURRIER JEANDEL (C), ARMITAGE (A D), BOUTIGNY (A L), CREPET (M), CAFFIER (V), GNIDE (D C), SHILLER (J), LE CAM (B), GIRAUD (M), IOOS (R), AGUYAO (E)

PEERJ - 01/12/2021 , vol. 9 : Article e12496 21 p.

"However, the results of our pathogenicity test suggest that cultivar Golden Delicious is more susceptible than Gala to Alternaria leaf blotch. Implications in the detection of the Alternaria apple pathotype and the taxonomic assignment of Alternaria isolates involved in Alternaria leaf blotch are discussed."

Accessible en ligne : https://peerj.com/articles/12496/

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

VIDRIL (V)

PHYTOMA - LA DEFENSE DES VEGETAUX - 11/2020 n° 738 : p. 17-44

"La course à l'armement contre les ravageurs des cultures est sans fin, avec l'arrivée de nouveaux organismes liées aux échanges mondiaux ou au réchauffement climatique, et la réémergence d'anciens. Si les auxiliaires, naturels ou introduits, complètent l'arsenal disponible, la compatibilité et la durabilité des moyens de lutte reste à conforter."
Au sommaire de ce dossier :
- Insectes ravageurs introduits en France métropolitaine (p18) ;
- Vecteurs de Xylella en France : les espèces importantes (p24) :
- Génétique et lutte biologique : des auxiliaires plus agressifs ? (p29) ;
- Compatibilité du spinosad et du spinétorame avec les auxiliaires (p34) ;
- Cas de résistance au flonicamide chez Dysaphis plantaginea (p40).
"La course à l'armement contre les ravageurs des cultures est sans fin, avec l'arrivée de nouveaux organismes liées aux échanges mondiaux ou au réchauffement climatique, et la réémergence d'anciens. Si les auxiliaires, naturels ou introduits, complètent l'arsenal disponible, la compatibilité et la durabilité des moyens de lutte reste à conforter."
Au sommaire de ce dossier :
- Insectes ravageurs introduits en France métropolitaine (p18) ;
- ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

FRIED (G), VILLERS (A), PORCHER (E), ANDRADE (C), JULLIEN (J), LENNE (N), MONESTIEZ (P)

PHYTOMA - LA DEFENSE DES VEGETAUX - 2019 n° 725 : p. 43-47

"Dans le cadre de la surveillance biologique du territoire, les effets non intentionnels des pratiques agricoles sont suivis depuis 2012 sur 500 parcelles en France métropolitaine. À partir d’une liste de 150 espèces, la diversité floristique des bordures de parcelle a été évaluée : nombre d’espèces identifiées et caractéristiques biologiques. La richesse spécifique reste stable au cours des quatre premières années (2013-2016), avec 15,9 espèces observées par bordure. La répartition des espèces annuelles et pérennes (spectre biologique) révèle l’influence de la parcelle cultivée voisine, source d’une colonisation par des adventices. Le paysage environnant et la fertilisation influent le plus sur la composition fonctionnelle de la flore, tandis que l’intensité d’utilisation des produits phyto et la surface de la parcelle jouent sur la richesse spécifique."
"Dans le cadre de la surveillance biologique du territoire, les effets non intentionnels des pratiques agricoles sont suivis depuis 2012 sur 500 parcelles en France métropolitaine. À partir d’une liste de 150 espèces, la diversité floristique des bordures de parcelle a été évaluée : nombre d’espèces identifiées et caractéristiques biologiques. La richesse spécifique reste stable au cours des quatre premières années (2013-2016), avec 15,9 espèces ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

PHYTOMA - LA DEFENSE DES VEGETAUX - 2019 n° 721 : p. 9-14

"L’Anses, en lien avec le ministère de l’Agriculture, évalue les risques sur les organismes nuisibles émergents, développe et valide des méthodes analytiques pour les détecter, contribue à la mise en place de réseaux de surveillance et au développement de systèmes de gestion des données efficients. L’objectif est d’avoir une vue d’ensemble des points clés liés à la détection et au suivi des émergences en santé végétale, et de décrire la contribution de l’agence impliquée dans la santé du végétal à l’épidémiosurveillance du territoire. L’exemple de l’émergence de Xylella fastidiosa est succinctement développé pour illustrer les actions de l’Anses. L’association des compétences en diagnostic et en épidémiologie permet d’apporter un appui réactif au ministère, le gestionnaire du risque en cas d’émergence d’un organisme nuisible."
"L’Anses, en lien avec le ministère de l’Agriculture, évalue les risques sur les organismes nuisibles émergents, développe et valide des méthodes analytiques pour les détecter, contribue à la mise en place de réseaux de surveillance et au développement de systèmes de gestion des données efficients. L’objectif est d’avoir une vue d’ensemble des points clés liés à la détection et au suivi des émergences en santé végétale, et de décrire la ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

FRIED (G), ANDRADE (C), VILLERS (A), (et al.)

INNOVATIONS AGRONOMIQUES - 2019 , vol. 75 : p. 87-98

"Pour évaluer les effets non intentionnels des pratiques agricoles sur la biodiversité, un réseau de 500 parcelles (réseau Biovigilance 500 ENI) a été mis en place en France métropolitaine par les pouvoirs publics. Quatre taxons sont suivis depuis 2012 : les vers de terre, la flore des bordures de champs, les coléoptères et les oiseaux. Nous présentons ici des résultats préliminaires et descriptifs pour la faune et une analyse plus détaillée de la réponse de la flore aux variables environnementales et agricoles. Des approches multivariées et des modèles additifs généralisés mixtes ont été utilisés pour tester les liens entre la nature et la diversité des traits de 186 espèces végétales et 12 variables environnementales et agricoles. Outre un effet de la diversité du paysage, de la fréquence de gestion et de la largeur des bordures, la quantité d’engrais azotés apportés dans la parcelle a un effet sur la composition de la flore des bordures en favorisant les espèces les plus nitrophiles. La richesse en espèces et leur diversité fonctionnelle diminuent avec l’indice de fréquence de traitements (IFT) herbicides et avec la surface de la parcelle. Les premiers résultats obtenus sont cohérents et montrent la valeur des données récoltées par les observateurs du réseau Biovigilance 500 ENI pour identifier les effets non-intentionnels des pratiques sur la biodiversité."
"Pour évaluer les effets non intentionnels des pratiques agricoles sur la biodiversité, un réseau de 500 parcelles (réseau Biovigilance 500 ENI) a été mis en place en France métropolitaine par les pouvoirs publics. Quatre taxons sont suivis depuis 2012 : les vers de terre, la flore des bordures de champs, les coléoptères et les oiseaux. Nous présentons ici des résultats préliminaires et descriptifs pour la faune et une analyse plus détaillée de ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

JACTEL (H), VERHEGGEN (F), THIERY (D), ESCOBAR GUTIERREZ (A J), GACHET (E), DESNEUX (N)

ENVIRONMENT INTERNATIONAL - 2019 , vol. 129 : p. 423-429

L'alternative la plus courante aux néonicotinoïdes (89 % des cas) était l'utilisation d'un autre insecticide chimique (surtout des pyréthroïdes). Toutefois, dans 78 % des cas, au moins une méthode alternative non chimique pourrait remplacer les néonicotinoïdes (p. ex. micro-organismes, produits sémiochimiques ou revêtement de surface). La pertinence des alternatives non chimiques aux néonicotinoïdes dépend des habitudes alimentaires des organismes nuisibles. Les auteurs ont également constaté que de nombreuses méthodes non chimiques prometteuses devaient faire l'objet d'autres études sur le terrain avant d'être utilisées couramment par les agriculteurs. Les résultats, transmis aux décideurs, indiquent qu'il existe des alternatives non chimiques aux néonicotinoïdes. En outre, ils soulignent la nécessité de promouvoir ces méthodes par la réglementation et le financement, en vue de réduire l'utilisation des pesticides dans les domaines suivants l'agriculture.
L'alternative la plus courante aux néonicotinoïdes (89 % des cas) était l'utilisation d'un autre insecticide chimique (surtout des pyréthroïdes). Toutefois, dans 78 % des cas, au moins une méthode alternative non chimique pourrait remplacer les néonicotinoïdes (p. ex. micro-organismes, produits sémiochimiques ou revêtement de surface). La pertinence des alternatives non chimiques aux néonicotinoïdes dépend des habitudes alimentaires des ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

BALMES (V), MOUTTET (R)

BULLETIN OEPP - 2019 , vol. 49 n° 1 : p. 122-126

"L'introduction de la dissémination de Drosophila suzukii (Diptera, Drosophilidae) en Europe a eu un impact majeur sur la production agricole. L'origine de son introduction est connue, mais pas l'importance relative des filières qui ont permis son entrée et sa dissémination. Des larves de drosophiles sont parfois trouvées lors des inspections phytosanitaires à l'importation en France (continentale et territoires d'outre‐mer). Compte tenu des difficultés relatives à l'identification morphologique des stades larvaires, des analyses moléculaires ont été réalisées sur 18 larves interceptées en provenance de 8 pays. Bien que les auteurs s'attendissent à ce que les larves appartiennent principalement au genre Drosophila sp., les spécimens trouvés appartenaient majoritairement, et ce pour 14 d'entre eux (78% des analyses), au genre Zaprionus. Notamment, les espèces Zaprionus indianus et Zaprionus tuberculatus ont été trouvées respectivement 7 (39%) et 3 fois (17%). De nouvelles plantes hôtes sont signalées pour Zaprionus tuberculatus."
"L'introduction de la dissémination de Drosophila suzukii (Diptera, Drosophilidae) en Europe a eu un impact majeur sur la production agricole. L'origine de son introduction est connue, mais pas l'importance relative des filières qui ont permis son entrée et sa dissémination. Des larves de drosophiles sont parfois trouvées lors des inspections phytosanitaires à l'importation en France (continentale et territoires d'outre‐mer). Compte tenu des ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

RENVOISE (J P), CHAMBON (F), GLEIZE (M), (et al.)

BULLETIN OEPP - 2019 , vol. 49 n° 1 : p. 111-121

"L'objectif de l’étude était de sélectionner, optimiser et caractériser des tests de RT‐PCR pour la détection du Tobacco ringspot virus (TRSV) dans le cadre de la quarantaine végétale post‐entrée. Parmi cinq tests différents, les tests en RT‐PCR conventionnelle issus de Poojari et al. (Journal of Virological Methods 235, 112–118) et de Jossey & Babadoost (Plant Disease 90, 1361) ont été sélectionnés et optimisés. Dix isolats de TRSV, dix‐sept plantes saines des genres Vitis, Prunus et Malus, quatre autres isolats de Nepovirus ou de Secoviridae et des dilutions en série de trois isolats de TRSV ont été utilisés pour la caractérisation complète des tests optimisés. Dans les conditions testées, les tests de Poojari et Jossey & Babadoost ont montré respectivement une inclusivité de 100% et 95%, une exclusivité de 100% et 100%, une spécificité analytique de 100% et 96,4%, une spécificité diagnostique de 100% et 100%, une limite de détection (sensibilité analytique) définie par les intervalles [10‐7; 10‐1] et [10‐8; 10‐2], une répétabilité de 91,1% et 90,0%, une reproductibilité de 90,3% et 91,1% et une sélectivité de 100% et 100%. En raison de sa meilleure inclusivité, le test optimisé de Poojari est recommandé pour la détection des différents isolats de TRSV dans un cadre de quarantaine post‐entrée mais peut également l’être pour une surveillance globale. Le test optimisé de Jossey & Babadoost ayant montré une meilleure sensibilité analytique, une amélioration de la détection peut être obtenue en combinant l'utilisation des deux tests."
"L'objectif de l’étude était de sélectionner, optimiser et caractériser des tests de RT‐PCR pour la détection du Tobacco ringspot virus (TRSV) dans le cadre de la quarantaine végétale post‐entrée. Parmi cinq tests différents, les tests en RT‐PCR conventionnelle issus de Poojari et al. (Journal of Virological Methods 235, 112–118) et de Jossey & Babadoost (Plant Disease 90, 1361) ont été sélectionnés et optimisés. Dix isolats de TRSV, dix‐sept ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

LEGRAND (P)

BULLETIN OEPP - 2019 , vol. 49 n° 1 : p. 83-86

"Il est important de contrôler l’état phytosanitaire des végétaux destinés à la plantation, car de nombreux organismes nuisibles sont transmis lors de leur multiplication. Cet article présente en détail la gestion phytosanitaire des ressources génétiques d'agrumes en France, faite en application de la réglementation européenne. L'importation de ressources génétiques d'agrumes en France est strictement réglementée, et seulement possible via la station de quarantaine post‐entrée française, laquelle reçoit du matériel végétal du monde entier. Par la suite, le centre français des ressources biologiques d'agrumes maintient et distribue du matériel végétal à la communauté scientifique, et aux partenaires qui produisent des greffons et des végétaux destinés à la plantation en pépinière. Des contrôles phytosanitaires continus tout au long de la chaîne de production des plants et impliquant différent acteurs permettent de garantir le statut phytosanitaire des vergers d'agrumes."
"Il est important de contrôler l’état phytosanitaire des végétaux destinés à la plantation, car de nombreux organismes nuisibles sont transmis lors de leur multiplication. Cet article présente en détail la gestion phytosanitaire des ressources génétiques d'agrumes en France, faite en application de la réglementation européenne. L'importation de ressources génétiques d'agrumes en France est strictement réglementée, et seulement possible via la ...

Filtrer

Auteur

(et al.) [6]

GERMAIN (J F) [6]

POLIAKOFF (F) [6]

BRACHET (M L) [3]

FRIED (G) [3]

IOOS (R) [3]

MANCEAU (C) [3]

MOUTTET (R) [3]

ANDRADE (C) [2]

BALMES (V) [2]

BORSCHINGER (B) [2]

CESBRON (S) [2]

CHEVALLIER (L) [2]

CUNTY (A) [2]

DESIRE (S) [2]

DEVARIEUX (A) [2]

FISCHER LE SAUX (M) [2]

FOURRIER JEANDEL (C) [2]

GACHET (E) [2]

JACQUES (M A) [2]

KREITER (P) [2]

LABEYRIE (B) [2]

LAPLACE (D) [2]

MECHENIN (V) [2]

MORRIS (C) [2]

VERHEGGEN (F) [2]

VILLERS (A) [2]

AGUAYO (J) [1]

AGUYAO (E) [1]

ANTHOINE (G) [1]

ARMITAGE (A D) [1]

BARBE (S) [1]

BARRIUSO (E) [1]

BEDOS (C) [1]

BERNARD (F M) [1]

BERTOLINI (E) [1]

BLOCH BERTHIE (J F) [1]

BOAVIDA (C) [1]

BONNEAU (S) [1]

BORDES (J P) [1]

BORNE (S) [1]

BOURGOUIN (B) [1]

BOUTIGNY (A L) [1]

BRAUN KIEWNICK (A) [1]

BRIAND (M) [1]

BRISABOIS (A) [1]

BRUNDU (G) [1]

BRUNEL (S) [1]

BUISSON (A) [1]

CADEL SIX (S) [1]

CAFFIER (V) [1]

CAMBRA (M) [1]

CARRERE (S) [1]

CAUQUIL (L) [1]

CELLIER (P) [1]

CERF WENDLING (I) [1]

CHABERT (A) [1]

CHAMBON (F) [1]

CHAMPEIL (A) [1]

CHANTELOT (E) [1]

CHAUZAT (M P) [1]

CREPET (M) [1]

DAO (T T) [1]

DE BUYSER (M L) [1]

DE JERPHANION (P) [1]

DESNEUX (N) [1]

ECKERT (C) [1]

ESCOBAR GUTIERREZ (A J) [1]

ESCOBAR GUTIERREZ (A) [1]

FLEISCH (A) [1]

FOLCHER (L) [1]

FONTAINE (K) [1]

FOURNET (S) [1]

FRANCO (S) [1]

GAMEL (S) [1]

GASQUET (S) [1]

GAUTIER (B) [1]

GENSON (G) [1]

GENTIT (P) [1]

GIORDANENGO (P) [1]

GIOVANARDI (D) [1]

GIRAUD (M) [1]

GIRONDE (S) [1]

GLEIZE (M) [1]

GNIDE (D C) [1]

GOERGEN (G) [1]

GROSDIDIER (M) [1]

GROUSSIER BOUT (G) [1]

GUINET (C) [1]

HENDRIKX (P) [1]

HENNEKINNE (J A) [1]

HUCHET (E) [1]

HUYGHE (C) [1]

JACTEL (H) [1]

JEAN (A) [1]

JOUDAR (S) [1]

JULES (J) [1]

JULLIEN (J) [1]

LAVILLE (J) [1]

LE CAM (B) [1]

LE ROUX NIO (A C) [1]

J Plus

Collation
Date de parution
Type
Mots-clés

défense de la culture [18]

insecte ravageur [14]

réglementation [11]

pesticide [9]

bactérie pathogène [8]

dégât parasitaire [7]

identification chimique [7]

dynamique des populations [6]

biologie du parasite/auxiliaire [5]

épidémiologie [5]

lutte biologique [5]

santé [5]

expérimentation [4]

génétique [4]

risque phytosanitaire [4]

alimentation [3]

champignon pathogène [3]

lutte intégrée [3]

méthode de lutte [3]

morphologie du parasite/auxiliaire [3]

nématode phytophage [3]

agent auxiliaire [2]

alternative au pesticide [2]

biocontrôle [2]

biodiversité [2]

consommation [2]

flore [2]

identification morphologique [2]

importation [2]

méthodologie expérimentale [2]

quarantaine phytosanitaire [2]

réduction de l'utilisation des pesticides [2]

virus pathogène [2]

abeille [1]

acarien auxiliaire [1]

adjuvant [1]

ADN [1]

agriculture connectée [1]

agriculture durable [1]

amélioration du matériel végétal [1]

aménagement du territoire [1]

biologie du végétal [1]

composition de l'aliment [1]

conduite de la culture [1]

coût de défense de la culture [1]

cuivre [1]

culture biologique [1]

dégât à la culture [1]

diagnostic phytosanitaire [1]

élément minéral [1]

enquête nutritionnelle [1]

environnement [1]

état sanitaire de la culture [1]

faune [1]

fertilisation [1]

filière [1]

formation professionnelle [1]

indicateur de fréquence de traitement (IFT) [1]

inoculation artificielle [1]

insecte auxiliaire [1]

insecte pollinisateur [1]

matériel végétal [1]

mauvaise herbe [1]

métal lourd [1]

plante hôte [1]

pollution de l'air [1]

programme de traitement [1]

puceron ravageur [1]

pulvérisation [1]

qualité du plant [1]

recherche [1]

régime [1]

résidu de pesticide [1]

résistance au parasite [1]

ressource génétique [1]

sécurité [1]

sécurité alimentaire [1]

semence [1]

sociologie de l'alimentation [1]

taxonomie [1]

technique d'application du pesticide [1]

toxicité [1]

variabilité génétique [1]

variété [1]

vecteur [1]

verger [1]

J Plus

Z