m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL

Documents  FR/ASTREDHOR | enregistrements trouvés : 19

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

ECKERT (C), SOLEYMANI (A), GERVAIS (L)

INFOS CTIFL - Juin 2020 n° 362 : P. 6-8

Lancé en 2010 et fort de neuf années d’existence, le colloque national sur les travaux du réseau Dephy, avec l’appui du Sival, a été organisé pour présenter ses dernières avancées en matière de réduction des phytos, au sein de trois filières spécialisées : légumes, horticulture et cultures tropicales. Près de 160 personnes sont venues assister à la présentation des résultats obtenus, à un tour de France du recours au contrôle biologique dans ces productions et à une table ronde sur l’importance des facteurs humains dans la démarche de réduction des produits phytopharmaceutiques.
Lancé en 2010 et fort de neuf années d’existence, le colloque national sur les travaux du réseau Dephy, avec l’appui du Sival, a été organisé pour présenter ses dernières avancées en matière de réduction des phytos, au sein de trois filières spécialisées : légumes, horticulture et cultures tropicales. Près de 160 personnes sont venues assister à la présentation des résultats obtenus, à un tour de France du recours au contrôle biologique dans ces ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

SUAY (R), PONCET (C), THOISY (P), PARIS (B)

PHYTOMA - LA DEFENSE DES VEGETAUX - 2017 n° 701 : P. 35-38

Les cultures légumières sous serre sont soumises à de fortes exigences de marché quant à la qualité des produits et face aux risques phytosanitaires. En préalable au développement des stratégies de protection intégrée des cultures robustes et fiables, il apparaît nécessaire de mieux caractériser les interactions multiples et complexes entre ravageurs, auxiliaires et cultures dans l’agroécosystème serre. Le projet européen SmartIPM vise à développer, optimiser et valider des outils d’aide à la décision (OAD) dans un contexte réel de système de culture de tomate sous serre. L’OAD, basé sur le système d’information « SaM », capitalisera les connaissances développées dans le projet européen « Pure », les élargira et validera avec les résultats des tests menés dans un nouveau réseau paneuropéen de stations expérimentales et d’exploitations. Les premières cultures de tomate sous serre ont été réalisées avec un cycle printemps-été chez tous les partenaires du projet (quatre sites situés dans trois pays). Dans un premier temps, le but a été de tester des suivis épidémiologiques, en commençant par un suivi dense et une fiche de suivi détaillée et adaptée à chaque région d’Europe, et puis de proposer l’optimisation en termes de fiabilité et de temps d’observation.
Les cultures légumières sous serre sont soumises à de fortes exigences de marché quant à la qualité des produits et face aux risques phytosanitaires. En préalable au développement des stratégies de protection intégrée des cultures robustes et fiables, il apparaît nécessaire de mieux caractériser les interactions multiples et complexes entre ravageurs, auxiliaires et cultures dans l’agroécosystème serre. Le projet européen SmartIPM vise à ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

FERRE (A)

PHYTOMA - LA DEFENSE DES VEGETAUX - 2016 n° 691 : P. 22-26

Les plantes de service, placées dans ou autour des cultures, ont pour but de favoriser les auxiliaires et d’agir sur les ravageurs eux-mêmes. Retour d’expérimentations de l’Astredhor.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

BRAJEUL (E), GRISEY (A), TROTTIN CAUDAL (Y), LE QUILLEC (S), GRASSELLY (D), TISIOT (R), ERARD (P), RAYNAL (C), (et al.)

INNOVATIONS AGRONOMIQUES - 2011 n° 17 : P. 49-65

Après un état des lieux de l'agro-système "culture abritée", des solutions innovantes ont été recherchées et comparées avec les standards existants en production de légumes et en horticulture ornementale. Des outils particuliers, tels que des logiciels de calcul thermique ou de pilotage climatique, ont été développés et validés, en particulier pour réduire la consommation énergétique. Diverses stratégies de protection intégrée et plusieurs systèmes de production ont également été évalués, en termes de limitation des intrants et des déchets.
Après un état des lieux de l'agro-système "culture abritée", des solutions innovantes ont été recherchées et comparées avec les standards existants en production de légumes et en horticulture ornementale. Des outils particuliers, tels que des logiciels de calcul thermique ou de pilotage climatique, ont été développés et validés, en particulier pour réduire la consommation énergétique. Diverses stratégies de protection intégrée et plusieurs ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

FR/CTIFL, FR/ACTA, FR/ARVALIS INSTITUT DU VEGETAL, FR/TERRE INOVIA; FR/ASTREDHOR, FR/IFV, FR/ONEMA, FR/MIN AGR - 2015 : NP + CD

Au travers de leurs travaux de R&D, les instituts techniques agricoles accompagnent les agriculteurs dans l’effort de réduction des intrants. Ils innovent pour faciliter la transition agro écologique de la filière : maîtrise de l’impact environnemental de l’activité agricole sur le territoire et apport de solutions concrètes pour une activité économiquement viable. L’objectif de ce colloque est de montrer les actions des instituts. Dossier remis aux participants.
Au travers de leurs travaux de R&D, les instituts techniques agricoles accompagnent les agriculteurs dans l’effort de réduction des intrants. Ils innovent pour faciliter la transition agro écologique de la filière : maîtrise de l’impact environnemental de l’activité agricole sur le territoire et apport de solutions concrètes pour une activité économiquement viable. L’objectif de ce colloque est de montrer les actions des instituts. Dossier remis ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

FR/ASTREDHOR - 2008 : 214 P.

Au cours de ces rencontres, ont été abordés les points suivants : choix des végétaux et des itinéraires techniques - choix des matériels et équipements - vers des sources d'énergies alternatives.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
H

YOUTUBE.COM FR/ASTREDHOR - 06/04/2021 - 2h11 [replay webinaire]

"Les partenaires du projet OptiFAz vous présentent les premiers résultats de ce projet inter filières (maraîchage AB et horticulture ornementale) sur la gestion de la fertilisation dans les substrats. [...] OPTIFAZ vise à développer des Outils d’Aide à la Décision afin de faciliter la gestion de la fertilisation organique en conditions hors-sol et ainsi accompagner les fabricants, techniciens et producteurs dans leurs pratiques. Ce projet répond au besoin des producteurs en matière de gestion de la fertilisation pour éviter des itinéraires défaillants. Les résultats proposés s’inscrivent également dans le respect de l'environnement et de la santé et participent au développement nécessaire de l'économie circulaire."
"Les partenaires du projet OptiFAz vous présentent les premiers résultats de ce projet inter filières (maraîchage AB et horticulture ornementale) sur la gestion de la fertilisation dans les substrats. [...] OPTIFAZ vise à développer des Outils d’Aide à la Décision afin de faciliter la gestion de la fertilisation organique en conditions hors-sol et ainsi accompagner les fabricants, techniciens et producteurs dans leurs pratiques. Ce projet ...

Accessible en ligne : https://www.youtube.com/watch?v=y9K1gXhNnHQ

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

JACOB (L)

FR/ASTREDHOR - 2020 : 41 p.

"Ce guide de 44 pages a été conçu pour accompagner les professionnels de la production et l'ensemble des opérateurs de la filière commercialisant ou ayant un usage professionnel des végétaux d'ornement dans la compréhension et la mise en œuvre des nouvelles règles qui procèdent du règlement 2016/2031 dont les modalités pratiques sont explicitées à travers le règlement d'exécution 2019/2072. Ce guide comporte quatre chapitres et aborde en premier lieu le public concerné puis les aspects réglementaires et pratiques liés à l'autoédition du passeport phytosanitaire applicable à tous les acteurs professionnels de la filière. Les principaux points d'attention pour les producteurs sont régulièrement rappelés dans des encarts « Bon à savoir » placés en fin de chapitre ou de sous-chapitre. Le 2ème chapitre présente ses modalités d'application concrètes quand le 3ème est davantage axé sur les conditions à remplir et les compétences à faire valoir pour la délivrance de cette étiquette officielle, les règles générales et les exigences sur la qualité des végétaux mis en circulation sur le territoire de l'Union européenne, et les mesures phytosanitaires à respecter. Le 4ème chapitre se focalise sur les contrôles de conformité par les autorités compétentes, auxquels les opérateurs seront astreints."
"Ce guide de 44 pages a été conçu pour accompagner les professionnels de la production et l'ensemble des opérateurs de la filière commercialisant ou ayant un usage professionnel des végétaux d'ornement dans la compréhension et la mise en œuvre des nouvelles règles qui procèdent du règlement 2016/2031 dont les modalités pratiques sont explicitées à travers le règlement d'exécution 2019/2072. Ce guide comporte quatre chapitres et aborde en premier ...

Accessible en ligne : https://www.astredhor.fr/la-nouvelle-politique-phytosanitaire-de-l-europe-decryptage-pour-le-secteur-ornemental-17846.html?&PARAM563964=TypeBaseSelect_CON

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

MOREL CHEVILLET (G)

FR/FRANCE AGRICOLE - 2017 : 281 P.

Ce guide présente les trois formes d’agricultures urbaines, ou comment d’initiatives individuelles de production agricole en ville, se développent de nouveaux métiers, les agriculteurs urbains :
- L’agriculture urbaine amateur : la production végétale et même animale à l’échelle du citadin privé.
- L’agriculture urbaine collective, très souvent à but non lucratif. Elle montre la dynamique actuelle et les multitudes de projets existants de jardins collectifs en France et à l’étranger à travers un assez large mouvement de « retour à la terre ».
- L’agriculture urbaine professionnelle. Les exemples de projets d’agriculture urbaine à but marchand en France et dans le monde, cités dans le livre, permettent d’expliquer les systèmes de production économiquement et techniquement viables.
Un chapitre est dédié aux microfermes urbaines. Les projets plus techniques comme les serres en toitures et l’agriculture urbaine en milieu clos sont également décrits.
Ce guide présente les trois formes d’agricultures urbaines, ou comment d’initiatives individuelles de production agricole en ville, se développent de nouveaux métiers, les agriculteurs urbains :
- L’agriculture urbaine amateur : la production végétale et même animale à l’échelle du citadin privé.
- L’agriculture urbaine collective, très souvent à but non lucratif. Elle montre la dynamique actuelle et les multitudes de projets existants de ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

PIASENTIN (J), JOULIA (C)

- 2014 : 264 P.

Ce guide comporte d'abord un chapitre qui rappelle la réglementation du dispositif en indiquant quelles sont les entreprises soumises au dispositif et quelles sont leurs obligations et les démarches administratives qu'elles doivent suivre. Suit une liste des organismes nuisibles à surveiller sur les différents végétaux horticoles concernés. Enfin 52 fiches sur des organismes nuisibles visés par le dispositif sont compilées.

Filtrer

Auteur
Collation
Date de parution
Type
Mots-clés

Z