m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL

Documents  BURLET (A) | enregistrements trouvés : 7

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

BURLET (A)

FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR - 2021 n° 420 : p. 34-35

"Face au manque de solutions de désherbage de l'oignon blanc, les stations d'expérimentation testent de nouvelles stratégies de lutte contre les adventices."

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

ROY (G), PICAULT (S), VILLENEUVE (F), DAVY (M), BURLET (A)

FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR - 2016 n° 365 : P. 52-53

Reprise de l'article d'Infos Ctifl 2016 319 p39-45.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

PICAULT (S), ROY (G), VILLENEUVE (F), DAVY (M), BURLET (A)

INFOS CTIFL - 2016 n° 319 : P. 39-45

Avec le thrips, les mouches mineuses de la famille des Agromyzidae (Phytomyza gymnostoma principalement) constituent aujourd’hui les problématiques les plus importantes pour les producteurs de poireau sans pour autant disposer d’une AMM pour les produits pour la protection. Différents travaux ont été réalisés par le Ctifl et les stations régionales d’expérimentation afin de mettre au point et d’évaluer l’efficacité de différentes techniques de protection alternatives à l’utilisation de produits phytosanitaires : moyens de biocontrôle, méthodes physiques, modélisation, substances répulsives ou naturelles, biodiversité fonctionnelle. Ce deuxième article se propose de faire un tour d’horizon de toutes les techniques dans la mise en oeuvre de stratégies de protection contre les mouches mineuses du poireau.
Avec le thrips, les mouches mineuses de la famille des Agromyzidae (Phytomyza gymnostoma principalement) constituent aujourd’hui les problématiques les plus importantes pour les producteurs de poireau sans pour autant disposer d’une AMM pour les produits pour la protection. Différents travaux ont été réalisés par le Ctifl et les stations régionales d’expérimentation afin de mettre au point et d’évaluer l’efficacité de différentes techniques de ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

ROY (G), PICAULT (S), VILLENEUVE (F), DAVY (M), BURLET (A)

INFOS CTIFL - 2016 n° 318 : P. 60-67

Le thrips (Thrips tabaci), les mouches mineuses de la famille des Agromyzidae (Phytomyza gymnostoma principalement), le désherbage et plus ponctuellement les fûts jaunes constituent aujourd’hui les problématiques les plus importantes pour les producteurs. Les spécialités insecticides disponibles contre les thrips ont tendance à se réduire fortement depuis plusieurs années. En parallèle des essais effectués pour mieux pourvoir ces usages phytosanitaires, différents travaux ont été réalisés par le Ctifl et les stations régionales d’expérimentation afin de mettre au point et d’évaluer l’efficacité de différentes techniques de protection alternatives à l’utilisation de produits phytosanitaires : moyens de biocontrôle, méthodes physiques, modélisation, substances répulsives ou naturelles, biodiversité fonctionnelle.
Le thrips (Thrips tabaci), les mouches mineuses de la famille des Agromyzidae (Phytomyza gymnostoma principalement), le désherbage et plus ponctuellement les fûts jaunes constituent aujourd’hui les problématiques les plus importantes pour les producteurs. Les spécialités insecticides disponibles contre les thrips ont tendance à se réduire fortement depuis plusieurs années. En parallèle des essais effectués pour mieux pourvoir ces usages ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

BURLET (A), TREUVEY (N)

FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR - 2014 n° 343 : P. 36-37

La mouche mineuse pose de sérieux problèmes en production. Après le second vol d'automne, ses larves creusent des mines dans les feuilles et le fût des poireaux. A surveiller

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

ADE (C), TORRES (M), MAISONNEUVE (B), PITRAT (M), GUERRAND (J), GUIGAL (L), PERUS (M), BURLET (A), LAVIGNE (D), BELLVERT (F)

FR/AFPP - 2015 : 10 P.

L’usage de Stimulateurs de Défense des Plantes (SDP) pour lutter contre l’oïdium du melon et le mildiou de la laitue a été testé avec une étude de l’efficacité des SDP et des facteurs pouvant influencer celle-ci : stress abiotiques et génotype cultivé, en laboratoire et en culture. Sur 23 SDP évalués, les efficacités sont fort variables. Pour Podosphaera xanthii, un stress hydrique ou nutritif modéré semble augmenter l’efficacité des SDP alors que celle-ci chute en cas de stress intense. Pour Bremia lactucae, l’effet du stress hydrique n’a pas été noté. De plus, la réactivité des plantes à un SDP varie selon leur génotype et la souche du bioagresseur (pour certaines accessions). La plupart des accessions testées est non réactive aux SDP choisis. Malgré l’efficacité observée de certains SDP sur certains sites, aucune stratégie de protection ne ressort clairement pour le melon. En laitue, l’acibenzolar-S-méthyl ressort comme seul SDP efficace mais aucune stratégie n’est satisfaisante.
L’usage de Stimulateurs de Défense des Plantes (SDP) pour lutter contre l’oïdium du melon et le mildiou de la laitue a été testé avec une étude de l’efficacité des SDP et des facteurs pouvant influencer celle-ci : stress abiotiques et génotype cultivé, en laboratoire et en culture. Sur 23 SDP évalués, les efficacités sont fort variables. Pour Podosphaera xanthii, un stress hydrique ou nutritif modéré semble augmenter l’efficacité des SDP alors ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
H

MOREL (K), BURLET (A)

PODCASTS.GOOGLE.COM - 02/02/2022 - 44 min. [podcast]

"Émission La charrue avant les bœufs !: Comment définir les micro-fermes ? Qui concernent-elles ? Quelle place ont-elles dans nos modèles agricoles ? Sont-elles rentables ?..."

Accessible en ligne : https://podcasts.google.com/feed/aHR0cHM6Ly9mZWVkcy5wb2RjYXN0aWNzLmNvbS9wb2RjYXN0aWNzL3BvZGNhc3RzL3Jzcy8xMTQwXzAxOGRhYzExZTcwOGUyNmRhNTJhZTJhNTM2ZjYwMDYzLnJzcw/episode/MTIwMDU2?sa=X&ved=0CAUQkfYCahcKEwjA-Ynp_-D1AhUAAAAAHQAAAAAQAQ

Z