m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL

Documents  CULTURE ASSOCIEE | enregistrements trouvés : 15

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

DANDIN (S)

INFOS CTIFL - Octobre 2021 n° 375 : p. 47-51

Les actions menées depuis 2020 par le CTIFL visent à définir et évaluer des techniques agroécologiques de gestion des mouches en culture de carotte et à favoriser leur adoption par les producteurs. Les zones de productions du Nord- Ouest de la France sont particulièrement touchées par cette problématique. Les stratégies de protection étudiées sont basées sur l’atténuation de l’intensité des dégâts de façon suffisante pour réduire voire éviter l’utilisation de pesticides pour cet usage tout en maintenant la rentabilité de la culture. La destruction précoce des mouches après hivernation et la limitation de l’accès du ravageur à la culture sont les deux techniques travaillées dans ce projet.
Les actions menées depuis 2020 par le CTIFL visent à définir et évaluer des techniques agroécologiques de gestion des mouches en culture de carotte et à favoriser leur adoption par les producteurs. Les zones de productions du Nord- Ouest de la France sont particulièrement touchées par cette problématique. Les stratégies de protection étudiées sont basées sur l’atténuation de l’intensité des dégâts de façon suffisante pour réduire voire éviter ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

NARBESLA (Y)

FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR - 2021 n° 417 : p. 64-65

"Au Guatemala, le Kool ou milpa est une agriculture de conservation issue des pratiques agraires de la civilisation maya, toujours en cours dans la campagne guatémaltèque. Pratiques d'un autre âge ou avant-gardistes d'agrosystèmes durables ?"

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

BARGAIN (V)

FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR - 2020 n° 408 : p. 48-49

"Avec 1000m2 en hors-sol au centre de Nantes, en plus d'une exploitation comprenant 2500m2 de serre en sol et 500m2 en plein air, Olivier Durand est sans doute un des plus petits maraîchers de France. Mais la technicité et le choix de créneaux porteurs lui permettent d'en vivre."

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

MASKOVA (L) , SIMMONS (R) , DEEKS (L)

ASPARAGUS WORLD - 2020 n° 2 : p. 28-29

La compaction du sol de l'entre-rang en aspergeraie provoque une baisse de production due à une mauvaise drainage du sol et une augmentation des maladies fongiques. Un essai mené au Royaume-Uni pendant trois ans a permis de comparer l’influence de plusieurs techniques de gestion de l'entre-rang sur le compactage du sol: mulch organique, culture associée, sous-solage, non-travail du sol, buttage.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

PERRIN (B), LEFEVRE (A)

INNOVATIONS AGRONOMIQUES - 2019 , vol. 76 : p. 51-70

"En production maraîchère sous abri, pratiquer l’association culturale permet de produire une gamme diversifiée de légumes frais en optimisant le foncier sous abri. Cultiver ainsi plusieurs espèces sur une même surface pendant un période significative de leur croissance peut également contribuer au contrôle des bioagresseurs, à stimuler la fertilité du sol et à améliorer les rendements et leur stabilité. La conception puis la gestion de tels systèmes diversifiés implique de nombreux choix stratégiques et opérationnels ; or toute association culturale n’est pas nécessairement pertinente. Une approche intégrative des différentes dimensions de l’association est nécessaire pour identifier les configurations bénéficiant des effets favorables visés. Une partie des résultats de l’expérimentation système Dephy 4SYSLEG traite de cette question et fait l’objet du présent article. Pendant 5 ans, deux systèmes de culture avec association de trois espèces ont été comparés à des systèmes de culture pure. Le dispositif évalue si les associations bénéficient des effets favorables attendus en termes de pression sanitaire, de fertilité biologique du sol et de rendements commercialisables. Enfin, les implications techniques de l’adoption d’association sont discutées. Concevoir et piloter une association multi-performante n’est pas simple. Si les systèmes expérimentés sont effectivement peu ou pas soumis à des traitements chimiques, des voies d’amélioration de différentes performances des associations sont identifiées dans cette étude."
"En production maraîchère sous abri, pratiquer l’association culturale permet de produire une gamme diversifiée de légumes frais en optimisant le foncier sous abri. Cultiver ainsi plusieurs espèces sur une même surface pendant un période significative de leur croissance peut également contribuer au contrôle des bioagresseurs, à stimuler la fertilité du sol et à améliorer les rendements et leur stabilité. La conception puis la gestion de tels ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

WILKINSON (J)

AUSTRALIAN NUTGROWER - 2013 , vol. 27 n° 3 : P. 28-29

Présentation d’un pépiniériste australien qui commercialise des semis inoculés pour la production de truffes (Tuber melanosporum), qui sont rempotés avec un pollinisateur pour noisetier.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

BARGAIN (V)

FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR - 2012 n° 314 : P. 36-37

Démunis face aux pucerons, les arboriculteurs bio recherchent des solutions alternatives pour s'en protéger. Quelques pistes sont envisagées.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

LEFRANCOIS (S)

QUATRE SAISONS DU JARDIN BIO (LES) - 2011 n° 191 : P. 18-24

S'inspirer des écosystèmes pour concevoir les jardins...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

WARLOP (F), LIBOUREL (G), PARVEAUD (C E)

ALTER AGRI - 2011 n° 107 : P. 11-13

La limitation du recours aux intrants suppose une reconception du verger qui s'appuie sur une connaissance des interactions entre le verger, son environnement végétal et la faune associée.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

BARGAIN (V)

FRUITS ET LEGUMES - REUSSIR - 2010 n° 302 : P. 42-43

Au-delà de son intérêt en termes de fertilisation, l'association d'espèces sur une même parcelle peut permettre de protéger les cultures des ravageurs. Les modalités sur le terrain restent toutefois à préciser.

Filtrer

Auteur
Collation
Date de parution
Type
Mots-clés

Z