m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL

Documents  DECHET VEGETAL | enregistrements trouvés : 17

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

EPPENBERGER (D)

GEMUSEBAU (DER) / MARAICHER (LE) - 20/06/2022 n° 3/2022 : p. 34

"Lidl suisse souhaite préserver la durée de conservation des légumes avec une couche de protection en cellulose et non pas un film en plastique à l'avenir."

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

ROSE (F)

BIOFIL - 2019 n° 126 : p. 55

"En 2017 et 2018, le Civambio 66 teste l'installation de mulch de bois vert criblé (BVC) sur plusieurs parcelles de vergers. Meilleur état hydrique du sol, économie d'irrigation... La technique est prometteuse mais présente quelques inconvénients."

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

ESAU (K), ESAU (T), ZAMAN (Q)

APPLIED ENGINEERING IN AGRICULTURE - 2018 , vol. 34 n° 5 : P. 831-840

Une augmentation de la densité des plantes/feuillage en culture de myrtilles a entraîné une augmentation de la quantité de débris végétaux présents dans les bennes lors de la récolte mécanique des fruits. Une étude a été menée pour évaluer l’efficacité d’un ventilateur soufflant à vitesse variable pour réduire la quantité de ce type de débris.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

SYNTHESES DE FRANCEAGRIMER (LES) - 2015 n° 3 : 16 P.

Synthèse de l’étude réalisée par E&E Consultant et SOLAGRO pour le compte de FranceAgriMer. La présente étude vise, à l’échelle métropolitaine, à : - développer un cadre d’analyse spécifique sur les déchets verts, faisant encore défaut, afin de dresser une analyse régionale des flux de déchets depuis le gisement jusqu’à la valorisation, en fonction des types d’habitats et des saisons ; - parfaire la compréhension des schémas de valorisation des déchets verts et des jeux d’acteurs associés, incluant les aspects temporels, géographiques et comportementaux. Les déchets verts sont définis comme étant des déchets d’origine végétale, issus de l’entretien d’espaces publics ou privés (entreprises ou particuliers).
Synthèse de l’étude réalisée par E&E Consultant et SOLAGRO pour le compte de FranceAgriMer. La présente étude vise, à l’échelle métropolitaine, à : - développer un cadre d’analyse spécifique sur les déchets verts, faisant encore défaut, afin de dresser une analyse régionale des flux de déchets depuis le gisement jusqu’à la valorisation, en fonction des types d’habitats et des saisons ; - parfaire la compréhension des schémas de valorisation des ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

BELL (A), MICHAUD (A), HEURTAUX (M), HOUOT (S)

ECHO MO - 2013 n° 103 : P. 2-5

L’étude présentée ici vise à (i) synthétiser les résultats de l’inventaire national des essais conduits au champ testant les effets du recyclage des PRO (produits résiduaires organiques), (ii) mettre en exergue les principaux sujets et contextes étudiés ainsi que les besoins de références identifiés pour certains PRO, contextes agropédoclimatiques ou certaines thématiques.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

BARDET (A), RADIX (A)

INFOS CTIFL - 2011 n° 275 : P. 36-40

Le recyclage des déchets d’exploitation fait partie des actions que mène le Ctifl. En ce qui concerne les bio-déchets, et pour respecter la réglementation en vigueur, le Ctifl a opté pour la voie du compostage depuis plus de 10 ans. Il a alors investi sur ces centres de Balandran et Lanxade dans des plateformes et du matériel adapté au compostage. La diversité des bio-déchets de fruits et légumes et la variabilité de leur composition biochimique obligent à les associer à des biomatériaux structurants de composition complémentaire pour la faisabilité du compostage. Pour aider à la réalisation d’un mélange adéquat, le Ctifl propose un outil informatique, dont l’acronyme est « MUR²E », prochainement mis en ligne sur la plate-forme Inoki® du site http://www.fruits-et-legumes.net/Inoki.
Le recyclage des déchets d’exploitation fait partie des actions que mène le Ctifl. En ce qui concerne les bio-déchets, et pour respecter la réglementation en vigueur, le Ctifl a opté pour la voie du compostage depuis plus de 10 ans. Il a alors investi sur ces centres de Balandran et Lanxade dans des plateformes et du matériel adapté au compostage. La diversité des bio-déchets de fruits et légumes et la variabilité de leur composition biochimique ...

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

LECLERC (B)

ALTER AGRI - 2001 n° 46 : P. 16-23

Synthèse des ateliers qui ont eu lieu en alternance avec les séances plénières.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

LABOUILLE (J M)

BULLETIN D'INFORMATION ET DE DOCUMENTATION (DGCCRF) - 2000 n° 12 : P. 80-89

Le point sur les différents textes concernant l'enfouissement des déchets tant d'un point de vue communautaire que national.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

BOSSE PLATIERE (A)

QUATRE SAISONS DU JARDIN BIO (LES) - 1999 n° 118 : P. 17-22

Transformer les déchets de cuisine et de jardin en humus, clef de la fertilité du sol et de la santé des plantes, tel est le rôle capital du compostage. Une opération que tout jardinier bio se doit de maîtriser, mais qui semble difficile. L'article montre que, même si les processus mis en jeu sont complexes, le compostage au jardin reste à la portée de tous les jardiniers.

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

KLIMT (E), BERTRAND (P)

QUATRE SAISONS DU JARDIN BIO (LES) - 1999 n° 114 : P. 26-29

Les feuilles contiennent une partie des éléments nutritifs que l'arbre a consommés durant l'année. Le mulch ou le compost sont de bons moyens de les valoriser. Explications.

Filtrer

Auteur
Collation
Date de parution
Type
Mots-clés

Z