m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL
     
Article

H 0 00096931
BIODIVERSITE FONCTIONNELLE EN CULTURES LEGUMIERES DE PLEIN CHAMP - UNE APPROCHE AGRO-ECOLOGIQUE DE LA PROTECTION DES CULTURES : LE PROJET BIODIVLEG

P

PICAULT (S)

FR/CTIFL

INFOS CTIFL

2009

254

P 42-47

biblio., carte, photo., français

Les principales mouches des cultures légumières (mouche du chou, mouches des semis, mouche de l’oignon et mouche de la carotte) peuvent provoquer d’importants dégâts compromettant la commercialisation de nombreux produits cultivés. La présence de milieux particuliers aux bords des parcelles de culture pourrait toutefois favoriser le développement de leurs ennemis naturels et par conséquent améliorer la régulation naturelle de leurs populations. Dans cette optique, le projet Biodivleg vise à mettre en évidence les conséquences positives, négatives ou neutres de la présence de haies et/ou de talus ou de bandes enherbées sur la dynamique de colonisation des cultures par les mouches et leurs principaux ennemis naturels. Les résultats obtenus pourront à l’avenir servir de références sur la faisabilité de systèmes de culture écologiquement intensifs et à bas niveaux d’intrants en utilisant le levier d’action de la biodiversité fonctionnelle.

défense de la culture, méthode de lutte, haie composite, enherbement, expérimentation, environnement, écologie, biodiversité

LEGUMES

29/09/2009

Z