m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL
     
Article

H 0 00111138
PSEUDOMONAS SYRINGAE PV. ACTINIDIAE : UNE BACTERIE SOUS HAUTE SURVEILLANCE

P, B, L

BRACHET (M L), FRITSCH (J)

FR/CTIFL, FR/DRAAF SRAL

INFOS CTIFL

2013

289

P. 30-34

français, biblio., graph., photo., anglais

Détectée en France en 2010, une bactérie phytopathogène du kiwi (Pseudomonas syringae pv. actinidiae) a mis en alerte toute la filière. Entre 2011 et 2012, la mise en place d’un Plan de surveillance national a permis de suivre l'évolution de la maladie. Les résultats sont à ce jour encourageants, puisque, bien que de nouvelles zones soient touchées en 2012, l'expansion est modérée et n'a rien à voir avec ce qu'il se passe en Italie ou en Nouvelle-Zélande. Étant donné le caractère récent de cette maladie, plusieurs zones d’ombres subsistent au niveau de son épidémiologie en verger et nécessitent d’être travaillées. Suite à une décision européenne, un PPE (Passeport phytosanitaire européen) est obligatoire depuis le 5 décembre 2012.

bactérie pathogène, épidémiologie, historique, biologie du parasite/auxiliaire, recherche, variété, réglementation, résistance au parasite

KIWI

FRANCE, MONDE

Pseudomonas syringae

B/PSEUDOMONAS SYRINGAE PV. ACTINIDIAE

07/03/2013

Z