m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL
     
Article

H 0 00113022
GROWERS ARE ALSO RESPONSIBLE FOR RISK MANAGEMENT OF CLAVIBACTER

B

VAN STAALDUINEN (J)

IN GREENHOUSES

2013

2

2

P. 42-43

anglais, photo.

Aux Pays-Bas les bonnes pratiques d’hygiène pour la production des semences et des plantes ont été adoptées par les semenciers afin de lutter contre le chancre bactérien de la tomate causé par Clavibacter michiganensis subsp. michiganensis. Par contre les pépiniéristes ont été plus lents à les mettre en place car les producteurs préfèrent les plants non-certifiés qui coûtent moins chers. Le point sur l'obtention de l'accréditation et le risque de dissémination de la maladie.

bactérie pathogène, épidémiologie, certification, dégât à la culture, dégât parasitaire, défense de la culture, production du plant, plant certifié

TOMATE

Clavibacter michiganensis subsp. michiganensis (SMITH) DAVIS ET AL.

31/01/2014

Z