m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL
     
Thèse, mémoire

H 0 00061404
LUTTE INTEGREE SOUS ABRI FROID : MISE AU POINT D'UNE STRATEGIE GLOBALE SUR PLUSIEURS ESPECES

B

LAMBION (J)

FR/ENSA MONTPELLIER, FR/CTIFL

FR/ENSA MONTPELLIER, FR/CTIFL

1999

46 P.

biblio., français, graph., illus., photo., TABL_>6TABL

131.M137

Mémoire réalisé sur le centre CTIFL de Balandran. Dans le but d'améliorer les stratégies d'apport d'auxiliaires sous abris froids, plusieurs études ont été menées. Sur Cucurbitaceae, le suivi rapide, basé sur la répartition en classes de pucerons et de momies d'Aphidius colemani s'est montré efficace. Les plantes relais, éleusine et orge (élevage ouvert du parasitoïde au sein de la culture), ont permis le contrôle des pucerons sur melon et courgette. Sur Solanaceae, les techniques d'observations sont fiables : quelques adaptations permettront leur utilisation chez un producteur. Les stratégies d'apport des auxiliaires se sont montrées efficaces : Encarsia formosa, A. colemani et Aphelinus abdominalis sur tomate. Orius laevigatus et A. colemani sur poivron ont permis de maîtriser les différents ravageurs. Le tomato spotted wilt virus a cependant posé problème à cause de la présence de thrips. Les coûts des luttes chimique et intégrée ont par ailleurs été abordés et comparés. Enfin, la toxicité de Vertimec (très utilisé contre acariens et trhips) sur O. laevigatus adulte a été testée.

serre froide, culture protégée, lutte intégrée, méthode de lutte, insecte ravageur, insecte auxiliaire, virus pathogène, acarien ravageur, coût de défense de la culture, effet secondaire du pesticide

MELON, COURGETTE, TOMATE, POIVRON

EX-LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLANTE BANQUE, PLANTE RELAIS, PLANTE PIEGE

08/10/1999

Z