m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL
     
Tiré à part

H 0 00120332
ATTRACTIVITE DE DIFFERENTES ESPECES VEGETALES VIS-A-VIS DE THRIPS TABACI ET DE SES PRINCIPAUX ENNEMIS NATURELS

L

6E CONFERENCE SUR LES MOYENS ALTERNATIFS DE PROTECTION POUR UNE PRODUCTION INTEGREE. LILLE : 21-23/03/2017

PICAULT (S), QUENNESSON (S), ROY (G)

FR/CTIFL, FR/FREDON NORD PAS DE CALAIS, FR/LCA

2017

10 P.

français, graph., TABL_>6TABL, biblio.

Le thrips phytophage Thrips tabaci provoque de graves dommages en cultures de poireau et peut avoir des impacts économiques très importants sur la production. Pour favoriser la régulation naturelle de ses populations dans les cultures, des plantes susceptibles d’attirer les prédateurs de thrips pourraient être implantées au bord des parcelles. Dans cette optique, l’attractivité de plusieurs espèces végétales vis-à-vis de T. tabaci et de ses prédateurs a été caractérisée à travers des mesures de densité d’activité. Les résultats obtenus montrent que certaines plantes, comme le mélilot ou certains mélanges fleuris, exercent un effet attractif vis-à-vis de prédateurs importants de T. tabaci, tels qu’Aeolothrips intermedius. D’autres plantes, telles que l’ammi élevé ou l’achillée millefeuille, attirent à la fois des prédateurs de thrips et T. tabaci lui-même et leur présence à proximité des cultures de poireau est sans doute à limiter.

insecte auxiliaire, insecte ravageur, flore, défense de la culture

POIREAU

Thrips tabaci LINDEMANN

06/09/2017

Z