m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL
     
Article

H 0 01129791
SALINITY AND SHADING EFFECTS ON LEAF WATER RELATIONS AND IONIC COMPOSITION OF STRAWBERRY PLANTS GROWN ON ROCKWOOL

B

AWANG (Y B)

GB/UNIV NOTTINGHAM LOUGHBOROUGH

JOURNAL OF HORTICULTURAL SCIENCE (THE)

1994

69

2

P. 377-383

biblio., TABL_>6TABL, graph., anglais

PFR/TEC6

Des plants de fraisiers (Rapella) ont été cultivés sur laine de roche en serre avec différents niveaux de salinité NaCl (2,6 5,9 et 8,6 mS cm-1) et de rayonnement (2,1 et 4,9 MJ m-2 d-1). L'augmentation de la salinité et du rayonnement réduisait le potentiel en eau des feuilles, le potentiel osmotique et la turgescence. L'augmentation de la salinité modifiait la composition ionique des feuilles. La teneur en chlorure augmentait de 0,03 à 0,61 % (poids sec) alors que la teneur en NO3 de la sève diminuait de 10,51 à 3,60 mg ml-1 lorsque la salinité augmentait de 2,6 à 8,6 mS cm-1. Sur la base du poids frais, la teneur en K diminuait avec un fort rayonnement alors que celle de Ca et Mg augmentait. Sur la base du poids sec, K, Na, Ca et Mg n'étaient pas affectés par les traitements de salinité. La photosynthèse nette était réduite par une forte salinité chez les plants non ombrés.

solution nutritive, salinité, culture sur substrat, physiologie de la plante, ion, composition du végétal, feuille, photosynthèse, laine de roche, évapotranspiration

FRAISE

27/06/1994

Z