m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL
     
Article

H 0 01231462
Qualité nutritionnelle du raisin de table - Une étude pour définir les appétences des consommateurs

P

AUBERT (C), COTTET (V), HUTIN (C), ROTY (C), SCANDELLA (D), GRACIOT (Y), AARROUF (J), URBAN (L), BOUAJILA (J), COSTA (S), VENANT VALERY (C), COT (C), ROUSSE (P)

FR/CTIFL, FR/UMR QUALISUD, FR/IMRCP UMR 5623, FR/SUPAGRO MOISA, FR/AGRONUTRITION, FR/DOMAINE EXPERIMENTAL LA TAPY

INFOS CTIFL

Décembre 2018

347

p. 16-29

biblio., graph., photo., français

Dans cette étude (projet Innoraisin), 18 variétés ont été analysées sur le plan sensoriel et biochimique pour appréhender la variabilité de l’espace sensoriel du raisin de table et saisir les préférences du consommateur. Bien que le critère santé ne soit pas le mieux placé, les résultats suggèrent qu’un produit à haute valeur nutritionnelle permettrait la création d’un nouveau segment spécifique. D’autre part, ils démontrent qu’une barquette multivariétés peut stimuler le consommateur dans une situation inhabituelle en haussant son consentement à payer. Enfin, si les traitements SDP tendent à diminuer les déchets, à augmenter la production et le pourcentage de catégorie Extra (non statistiquement significatif), aucune différence notoire n’a été observée du point de vue physiologique et/ou biochimique. Parmi les effets du stress hydrique, seul l’effet tardif a été observé avec des résultats biochimiques à confirmer.

qualité nutritionnelle, image du produit, santé, tendance santé dans l'alimentation, attente du consommateur, consommateur, usages/valeurs alimentaires

RAISIN

RD-AGRI

17/12/2018

Z