m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL
     
Article

H 0 01232441
EcoPêche : conception et évaluation multisite de vergers de pêche – nectarine économes en produits phytopharmaceutiques et en intrants

L

PLENET (D), HILAIRE (C), BLANC (P), BORG (J), BUSSI (C), GALLIA (V), GREIL (M L), GUIRAUD (M), HOSTALNOU (E), LABEYRIE (B), MERCIER (V), MILLAN (M), MONTROGNON (Y), MONTY (D)

FR/INRA, FR/CTIFL, FR/SUDEXPE, FR/SICA CENTREX, FR/SEFRA, FR/GRCETA BASSE DURANCE

INNOVATIONS AGRONOMIQUES

2019

76

p. 291-310

biblio., français, graph., TABL_>6TABL

"EcoPêche vise à concevoir et évaluer des vergers de pêche-nectarine conciliant une forte réduction des produits phytopharmaceutiques sans pénalisation des performances technico-économiques. Les expérimentations système, conduits par 8 partenaires dans 7 sites, combinent de nombreux leviers d’action depuis les choix structurels à la plantation jusqu’à l’association de différentes méthodes alternatives pour la gestion annuelle des vergers sur la période 2013-2018. Les analyses de données concernent 29 systèmes x années Référence (REF), 36 ECO (Econome en pesticides) et 12 systèmes BIO. La réduction des produits phytosanitaires hors biocontrôle atteint 52 % dans ECO et 77 % dans BIO par rapport à REF (21,1 IFT). Le rendement commercialisable est plus faible dans ECO (-20 %) et BIO (-64 %) par rapport à REF (30,5 t/ha). La réduction des coûts de production dans ECO (-15 %) ne permet pas de compenser la diminution du chiffre d’affaire (-19 %) conduisant à une réduction des marges (- 21 %). En BIO, le prix de vente plus élevé des fruits permet d’obtenir des marges identiques à REF. 28 % des systèmes ECO et 50 % des BIO sont classés Systèmes Economes et Performants (SCEP, réduction de 50 % des IFT et marges supérieures à la médiane). Ces résultats montrent la faisabilité technique d’une forte réduction des pesticides en pêcher ce qui diminue les risques d’impacts sur l’environnement et la santé humaine. Une augmentation du prix payé aux producteurs (0,15 €/kg fruits) dans les systèmes ECO serait nécessaire pour compenser la diminution moyenne des rendements afin de favoriser la transition vers ces systèmes économes en pesticides."

verger, conduite de la culture, défense de la culture, pesticide, coût de production, rendement

PECHE, NECTARINE

REDUCTION DE L'UTILISATION DES PESTICIDES

03/06/2019

Z