m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL
     
Article

H 0 01232804
Natural biocontrol of fruit flies in indigenous hosts : a perspective for population control in the agroecosystem

L

HARAN (J), GROVE (T), VAN MOORT (S), BENOIT (L), ADDISON (P)

FR/CIRAD, ZA/UNIV STELLENBOSCH, ZA/ARC, ZA/SOUTH AFRICAN MUSEUM, ZA/UNIV CAPE TOWN

BIOLOGICAL CONTROL

2019

137

Art104022 6p.

biblio., anglais, TABL_>6TABL

Les mouches des fruits (Diptera Tephritidae) sont des ravageurs majeurs de la production fruitière en Afrique. La plupart des efforts de lutte contre ces ravageurs se concentrent directement sur les vergers où des dégâts aux fruits ont été enregistrés. Cependant, les mouches des fruits sont généralement capables de se développer sur des fruits indigènes alternatifs à partir desquels elles recolonisent continuellement les vergers, ce qui compromet la capacité à lutter efficacement contre ces ravageurs. Dans les milieux naturels et semi-naturels, les hyménoptères parasites demeurent le principal moyen de maintenir les populations de mouches des fruits à un niveau raisonnable, mais on en sait peu sur la diversité, la distribution et la capacité de ces parasitoïdes à contrôler efficacement les populations. Dans cette étude, nous avons exploré la diversité et l'abondance des parasitoïdes des mouches des fruits dans les fruits indigènes et exotiques cultivés de deux régions distinctes d'Afrique du Sud.

insecte ravageur, insecte auxiliaire, écosystème, biocontrôle

FRUITS

AFRIQUE DU SUD

30/08/2019

Z