m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL
     
Article

H 0 01234095
Less fungi, more woolly apple aphids

B

POLDERVAART (G)

EUROPEAN FRUITGROWERS MAGAZINE

03/2020

3

p. 16-18

anglais, photo., TABL_>6TABL

Plusieurs essais ont été menés en verger de pommier en agriculture biologique à travers l’Europe entre 2013 et 2019 pour évaluer la performance de bâches anti-pluie. Plusieurs systèmes ont été étudiés : un film plastique placé sur des arceaux au-dessus des arbres, le toit de serre rétractable CRAVO, la bâche mono-rang dont l’ouverture et la fermeture sont automatisées, le système Voen, un filet paragrêle classique, des pans de bâche sont cousus et disposés comme le seraient des tuiles. Les résultats montrent une diminution des maladies fongiques (la tache de suie – Schizothyrium pomi, la gleosporiose- Neofabrae perennans), mais le coût de l’irrigation est plus élevé et les bâches favorisent le développement des pucerons lanigères (Erisoma lanigerum). D’autres essais ont comparé les rendements de vergers protégés par des filets anti grêle, entièrement protégé par des filets, ou entièrement protégé par des bâches et des filets.

protection permanente, protection temporaire, dégât parasitaire, défense de la culture, champignon pathogène, insecte ravageur, coût de l'irrigation, culture biologique, qualité du produit frais, protection par filet, lutte contre le gel, lutte physique, puceron ravageur, bâche anti-pluie

POMME

EUROPE

Schizothyrium pomi (MONT. & FR.) VON ARX, Eriosoma lanigerum (HAUSMANN)

PROTECTION PAR BACHE, C/NEOFABRAEA PERENNANS, QUALITE DU FRUIT

02/04/2020

Z