m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL
     
Article

H 0 01234945
FREQUENTATION PAR LES ABEILLES DES PARCELLES AGRICOLES CULTIVEES : DONNEES POUR UN USAGE MOINS DANGEREUX DES PESTICIDES

L

DECOURTYE (A), VIDAU (C), ROLLIN (O), (et al.)

FR/INST DE L'ABEILLE, FR/INRA, FR/CNRS

COURRIER DE L'ENVIRONNEMENT DE L'INRA (LE)

2016

66

P. 59-68

biblio., français, graph., TABL_>6TABL

"Dès 1949, il a été conseillé de ne pas appliquer d'insecticides sur les plantes en floraison. Actuellement, les insecticides ou acaricides portant une mention "Abeille" peuvent être appliqués sur des plantes pendant leur période de floraison, à condition que les butineuses soient absentes. Cette réglementation vise à protéger l'abeille mellifère des apiculteurs mais, également, les abeilles sauvages soit un millier d'espèces en France. Une réflexion a été engagée par le Ministère chargé de l'agriculture sur les conditions environnementales et climatiques qui garantiraient cette absence d'abeilles sur les parcelles. Cela impose de réponses à deux questions principales ; quels facteurs liés à l'environnement, à la période et au climat, déterminent le mieux l'activité de butinage des abeilles ; et quelles sont les données disponibles pour classer les cultures en fonction de leur fréquentation par les abeilles mellifères ?"

abeille, environnement, défense de la culture, réglementation, pesticide

24/09/2020

Z