m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL
     
Article

H 0 01236890
Lutte biologique - Introduire un auxiliaire pour contrôler Drosophila suzukii

L

GARD (B), SAUVIGNET (M), BARDEL (A), BOROWIEC (N)

FR/CTIFL, FR/INRAE

INFOS CTIFL

Mai 2021

371

p. 51-54

biblio., photo., français

Le parasitoïde larvaire Ganaspis cf. brasiliensis a été identifié comme spécifique de Drosophila suzukii. Deux souches ont été retenues comme potentiels agents de lutte biologique et testées lors de cet essai. L’objectif était d’évaluer, en conditions semi-naturelles, la capacité d’acclimatation et de parasitisme de G. brasiliensis sur D. suzukii. Des lâchers de G. brasiliensis ont été réalisés en cages, contenant des plants de fraise préalablement infestés par D. suzukii, et comparés à un témoin non traité. Des parasitoïdes ont émergé, suggérant la capacité de G. brasiliensis à s’installer en conditions semi-naturelles, et à parasiter D. suzukii. À la fin des semaines d’observation, G. brasiliensis a permis de limiter l’accroissement de la population du ravageur de 50 %. Ces premiers résultats se veulent encourageants quant à une potentielle introduction du parasitoïde exotique G. brasiliensis dans l’environnement, afin de contrôler durablement et efficacement D. suzukii.

lutte biologique, insecte ravageur, insecte auxiliaire, recherche

FRAISE

IX/GANASPIS BRASILIENSIS, I/DROSOPHILA SUZUKII

29/04/2021

Voir aussi

Z