m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL
     
Article

H 0 01237570
Protection contre l’aleurode des serres en culture de tomate - Utilisation des huiles essentielles comme bioinsecticides : quel potentiel ?

L

GARD (B), LAVOIR (A V)

FR/CTIFL, FR/UNIV COTE D'AZUR

INFOS CTIFL

Juillet-Août 2021

373

p. 52-57

biblio., graph., photo., tabl., français

Deux huiles essentielles, romarin et armoise vulgaire, ont été testées afin de déterminer leur effet insecticide vis-à-vis de l’aleurode des serres en culture de tomate. Les essais ont été réalisés en serre et au laboratoire. Pour le romarin, les résultats montrent une efficacité de 50% sur les adultes en moyenne. L’effet insecticide de l’armoise est inférieur, avec 24% d’efficacité en moyenne. Les études en cage au laboratoire n’ont montré aucun effet larvicide, pour les deux huiles essentielles testées. Aucune phytotoxicité n’a été observée. Afin de développer ces biopesticides, il s’avère nécessaire d’homologuer les substances actives et d’étudier de nouvelles formulations pour améliorer leur efficacité, réduire les quantités en jeu et faciliter leur utilisation.

méthode de lutte, huile, insecte ravageur, phytotoxicité, insecticide, méthodologie expérimentale, huile essentielle

Trialeurodes vaporariorum (WESTWOOD)

BIOPESTICIDE

15/07/2021

Z