m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL
     
Thèse, mémoire

H 0 01238922
Fusarioses de l'ail : contribution à l'épidémiologie des pathogènes en cause et à l'étude de leviers agroécologiques

B

CELESTIN (G)

FR/AGRO CAMPUS OUEST ANGERS

13/09/2019

31 p.

biblio., graph., illus., photo., tabl., français

FI-B

"Depuis quelques années, les producteurs d’ail de consommation et d’ail semence en France se trouvent confrontés à une nouvelle maladie fongique qui attaque leurs bulbes pendant le stockage. Cette maladie est très préoccupante pour la filière non seulement parce qu’elle ne laisse percevoir au champ aucun signe qui pourrait présager sa présence mais aussi parce que l’intensité et la fréquence des attaques qu’elle cause peuvent atteindre jusqu’à 70% de la récolte.
Dans l’objectif de contribuer à une meilleure connaissance de la maladie, des essais sont menés au CTIFL de Balandran afin de déterminer les périodes du cycle végétatif de l’ail qui seraient propices à sa propagation et d’offrir des perspectives de lutte aux producteurs. Les résultats obtenus suggèrent que l’ail est davantage réceptif aux fusarioses en début de cycle. Quant aux éventuels moyens de protection, les produits de biocontrôle semblent offrir de très bonnes perspectives mais il est encore tôt pour conclure sur leur efficacité car l’intensité des attaques obtenue au cours de l’essai dans le témoin inoculé artificiellement est trop faible. Il est donc difficile d’affirmer si l’efficacité observée est due au produit de biocontrôle ou à la faible pression de la maladie."

champignon pathogène, expérimentation, inoculation artificielle, agroécologie, biocontrôle

AIL

Fusarium spp.

CYCLE DE VEGETATION, CONDITIONS DE DEVELOPPEMENT, SYMPTOME DE LA MALADIE, MALADIE TELLURIQUE

23/11/2021

Z