m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL
     
Article

H 0 01240779
Lutte contre les pourritures de conservation par thermothérapie après récolte - Synthèse de 20 ans de travaux sur les pommes

B

COUREAU (C), WESTERCAMP (P), MATHIEU HURTIGER (V), BONY (P), LUROL (S), TESSIER (C), MONTEILS (G)

FR/CTIFL, FR/LA MORINIERE, FR/CEFEL

INFOS CTIFL

Mai 2022

381

p. 36-42

biblio., graph., photo., français

Depuis une vingtaine d’années, le réseau national conservation (CEFEL et CTIFL de Saint Rémy de Provence et de La Morinière) étudie la thermothérapie comme moyen de lutte contre les pourritures de conservation sur pommes. Un traitement dans les 48 heures après récolte à 48/49 °C durant 2 à 3 minutes a démontré son efficacité pour lutter contre les gloeosporioses (Neofabraea alba et Colletotrichum spp.), le phytophthora et le développement de la fumagine en cours de stockage. Des outils industriels sont aujourd’hui disponibles pour les professionnels, soit par trempage, soit par douchage des palox. Les débits de traitement vont de 5 à 12 tonnes par heure. Sur certaines variétés et certains lots, de la phytotoxicité sur l’épiderme des pommes est notée très rapidement après traitement, parfois sous forme de taches lenticellaires différentes des brûlures observées dans le passé. Les expérimentations se poursuivent pour comprendre l’origine de ces désordres qui n’étaient pas apparus dans les essais menés en laboratoire.

maladie de conservation, thermothérapie, trempage, expérimentation

POMME

Colletotrichum CORDA spp.

NEOFABRAEA ALBA

09/05/2022

Z