m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL
     
Article

H 0 01241513
Protection intégrée en culture de tomate sous abris : un nouvel acarien prédateur pour contrôler l'acariose bronzée de la tomate

B

GARD (B), BARDEL (A), GENDRIER (F), KALTENBACH (B), TIXIER (M S)

FR/CTIFL, FR/INST AGRO MONTPELLIER

INFOS CTIFL

Juillet-août 2022

383

p. 27-31

graph., photo., français

Un acarien prédateur endémique d’Europea
été identifié comme potentiel agent de lutte biologique contre l’acariose bronzée. Des plantes-relais ont été utilisées pour élever et transférer cet auxiliaire
sur la culture. Les études réalisées sous serre au CTIFL, en 2020 et 2021, ont montré que cet acarien prédateur
est capable de coloniser le plant de tomate depuis les plantes-relais, contrairement aux autres acariens prédateurs testés jusqu’à présent. Les dégâts en culture sont fortement atténués. La réduction des dégâts, mesurés par la longueur de tige de tomate présentant
un symptôme de bronzage, varie de 89 % à 99 % en comparaison du témoin sans prédateur. De plus, cet auxiliaire est un prédateur généraliste, capable de se
nourrir de différentes proies et de pollen, permettant d’envisager une stratégie de lutte biologique préventive.

acarien auxiliaire, acarien ravageur, lutte biologique, culture sur substrat

TOMATE

PLANTE RELAIS, A/ACULOPS LYCOPERSICI, AX/TYPHLODROMUS RECKI

18/07/2022

Z