m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL
     
Congrès

H 0 00116093
UTILISATION DE STIMULATEURS DE DEFENSES DES PLANTES CONTRE L'OIDIUM DU MELON ET LE MILDIOU DE LA LAITUE

B

5EME CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES METHODES ALTERNATIVES DE PROTECTION DES PLANTES - LILLE : 11-13/03/2015

ADE (C), TORRES (M), MAISONNEUVE (B), PITRAT (M), GUERRAND (J), GUIGAL (L), PERUS (M), BURLET (A), LAVIGNE (D), BELLVERT (F)

FR/CTIFL, FR/INRA, FR/BBV, FR/CEHM, FR/PLRN, FR/SERAIL, FR/CEFEL, FR/UNIV LYON I

FR/AFPP

2015

10 P.

français, graph., biblio.

AFPP 2015/1

L’usage de Stimulateurs de Défense des Plantes (SDP) pour lutter contre l’oïdium du melon et le mildiou de la laitue a été testé avec une étude de l’efficacité des SDP et des facteurs pouvant influencer celle-ci : stress abiotiques et génotype cultivé, en laboratoire et en culture. Sur 23 SDP évalués, les efficacités sont fort variables. Pour Podosphaera xanthii, un stress hydrique ou nutritif modéré semble augmenter l’efficacité des SDP alors que celle-ci chute en cas de stress intense. Pour Bremia lactucae, l’effet du stress hydrique n’a pas été noté. De plus, la réactivité des plantes à un SDP varie selon leur génotype et la souche du bioagresseur (pour certaines accessions). La plupart des accessions testées est non réactive aux SDP choisis. Malgré l’efficacité observée de certains SDP sur certains sites, aucune stratégie de protection ne ressort clairement pour le melon. En laitue, l’acibenzolar-S-méthyl ressort comme seul SDP efficace mais aucune stratégie n’est satisfaisante.

défense de la culture, expérimentation, champignon pathogène, stress hydrique, stimulateur des défenses naturelles (SDN)

MELON, LAITUE

FRANCE

Bremia lactucae REGEL

METHODE ALTERNATIVE, C/PODOSPHAERA XANTHII, GENOTYPE

04/06/2015

Z