m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL
     
Thèse, mémoire

H 0 00117082
ANTHRACNOSES DU NOYER : MISE AU POINT D'UNE METHODE D'INOCULTATION ARTIFICIELLE EN CONDITIONS CONTROLEES - MEMOIRE MASTER

L

OUAZENE (N)

FR/UNIV BOURGOGNE, FR/CTIFL

FR/CTIFL

2015

37 P.

français, photo., illus., graph., TABL_>6TABL, biblio.

MEM LX-15 11

L’anthracnose du noyer, causée par l’ascomycète Gnomonia leptostyla et plus récemment Colletotrichum acutatum, est l’une des principales maladies auxquelles les nuciculteurs doivent faire face. Une meilleure connaissance des mécanismes d’infection est essentielle pour développer à terme des méthodes de lutte contre ces agents pathogènes. Le stage s’inscrit dans cette optique, et a pour but de développer une technique d’inoculation par pulvérisation évaluée pour son aptitude à reproduire correctement les symptômes d’anthracnose en conditions contrôlées. La méthode choisie a donné les résultats attendus.

champignon pathogène, épidémiologie, biologie du parasite/auxiliaire, inoculation artificielle, fongicide, culture in vitro, méthodologie expérimentale

NOIX

Colletotrichum acutatum (J. H. SIMMONDS ex SIMMONDS) HINDORF, Gnomonia leptostyla (FR. ex FR.) CES. & DE NOT.

01/10/2015

Z