m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL
     
Article

H 0 00117182
FUSARIUM OXYSPORUM F.SP. MELONIS CHEZ LE MELON - ENSEIGNEMENTS ISSUS DU PROJET VASCULÉG 1

P, L, B

VILLENEUVE (F), LATOUR (F), THERY (T), STEINBERG (C), PITRAT (M), EDEL HERMANN (V)

FR/CTIFL, FR/INRA

INFOS CTIFL

2015

315

P. 45-57

français, photo., TABL_>6TABL, graph.

La fusariose du melon due à Fusarium oxysporum f. sp. melonis (F.o.melonis) reste un problème majeur pour les producteurs. Il a donc été décidé d’élaborer un programme de recherches comprenant 23 partenaires (VASCUlég). L’analyse de la situation révèle une adaptation des bioagresseurs, avec une nette prédominance de F.o.melonis race 1.2 que ce soit seul ou en association avec d’autres pathogènes. La caractérisation moléculaire des souches de F.o.melonis indique une forte diversité génétique. Cependant, de nouvelles sources de résistance à la race 1.2 de F.o.melonis ont été mises en évidence. Ce résultat devra être exploité en interaction avec un certain nombre de techniques complémentaires expérimenté dans le projet, comme le système de culture, la biofumigation, l’utilisation de plantes de service, d’agents de lutte biologique, de stimulateurs de défense des plantes.

défense de la culture, champignon pathogène, fumigation, lutte biologique, sélection génétique, maladie, résistance au pesticide, recherche, méthode de lutte

MELON

23/10/2015

Z