m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL
     
Article

H 0 00118414
VERTICILLIUM CHEZ L’AUBERGINE À TRAVERS LE PROJET VASCULÉG - BIOAGRESSEURS PRÉSENTS ET CARACTÉRISATION (1RE PARTIE)

B, L, P

LATOUR (F), THERY (T), FOURNIER (C), ERARD (P), GAUTHERON (N), STEINBERG (C), DAUNAY (M C), VILLENEUVE (F), EDEL HERMANN (V)

FR/CTIFL, FR/INRA AVIGNON, FR/INRA DIJON

INFOS CTIFL

2016

322

P. 40-48

français, TABL_>6TABL, graph., biblio.

Les maladies vasculaires des cultures légumières restent un problème important des producteurs d’aubergine en particulier. Après quelques années d’utilisation de résistance génétique à Verticillium, ils sont de nouveau confrontés aux mêmes problèmes. Le projet VASCUlég a permis d’avoir une idée précise de la situation chez les producteurs. Outre le champignon responsable de la maladie vasculaire, d’autres pathogènes sont présents formant un cortège de bioagresseurs et cela dans les différentes zones de production. La caractérisation des souches isolées est assez complexe du fait de la complexité de Verticillium : nouvelle classification des espèces de Verticillium, identification délicate des races et faible agressivité des souches. V. dahliae n’est qu’une des composantes du complexe parasitaire affectant les plantes greffées avec symptômes.

défense de la culture, champignon pathogène, génétique, résistance génétique, identification chimique

AUBERGINE

21/06/2016

Z