m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL
     
Article

H 0 00118706
ETUDE ET GESTION DE LA PUNAISE LIOCORIS TRIPUSTULATUS, RAVAGEUR ÉMERGENT DES FRAISES

L

JACCARD (G), FISCHER (S)

CH/AGROSCOPE

REVUE SUISSE DE VITICULTURE ARBORICULTURE HORTICULTURE

2016

48

4

P. 220-228

français, photo., graph., TABL_>6TABL, biblio.

La punaise de l’ortie, Liocoris tripustulatus, est un important ravageur émergent des fraises remontantes sous abri dans la région de Genève. En ponctionnant les jeunes fruits, elle provoque une déformation en face de chat (comme les punaises Lygus). La lutte repose sur l’emploi d’insecticides à large spectre, incompatibles avec l’utilisation des auxiliaires de lutte biologique. Des recherches ont été menées en laboratoire sur la biologie de L. tripustulatus et une méthode de gestion par plantes-pièges, comparant la luzerne et l’ortie dioïque, a été testée dans les conditions de la pratique. Comme plante-hôte de substitution, la luzerne n’a exercé aucune attractivité sur le ravageur. En revanche, la plantation d’ortie dioïque le long des abris de culture s’avère très efficace, à condition de les traiter avec un insecticide dès que le seuil moyen de 10 individus par série de 10 battages y est atteint. La méthode a permis en 2014 de réduire drastiquement, et même en 2015 de supprimer, toute application insecticide sur les fraises durant la saison de culture.

insecte ravageur, déformation du produit, dégât parasitaire, insecticide, défense de la culture, culture protégée

FRAISE

I/LIOCORIS TRIPUSTULATUS, PLANTE PIEGE

31/08/2016

Z