m
La plateforme documentaire du CTIFL
La plateforme documentaire du CTIFL
     
Tiré à part

H 0 00065887
ESSAI DE REDUCTION DE DOSES DE CUIVRE SUR TOMATES DE PLEIN CHAMP

B

LES JOURNEES TECHNIQUES DE L'AGRICULTURE BIOLOGIQUE : MARAICHAGE - 1998, LILLE

DE MARCILLAC (O)

1998

P. 49-52

français, graph., TABL_>6TABL

Dans le sud-ouest, la protection fongicide d'une culture de tomates de plein champ destinée à la transformation est généralement assurée avec de la bouillie bordelaise. L'accumulation de cuivre dans le sol peut exercer un effet négatif sur la vie du sol. Un essai a été mis en oeuvre pour voir s'il est possible de réduire les doses de cuivre en utilisant l'hydroxyde plutôt que le sulfate. Pour assurer une bonne couverture des risques sanitaires d'une culture de tomate de plein champ, les traitements devraient être renouvelés chaque semaine. Si on souhaite limiter la dose de métal entre 10 et 12 kg/ha, alors les formulations à base d'hydroxyde de cuivre sont plus efficaces.

cuivre, culture biologique, champignon pathogène, culture de plein champ

TOMATE

EX-AQUITAINE

Phytophthora infestans (MONT.) DE BARY

23/03/2001

Contenu dans

Z